+28
Completed

Retour d'Eurosport, Disney et autres contenus CanalSat

Ryann 5 years ago in TV updated by laboxideale 1 year ago 26

CanalSat a commencé à mettre à exécution son exclusivité totale sur certaines chaînes et la diffusion d'Eurosport par Numericable vient d'être arrêtée.




Sans revenir sur les démêlés juridiques (en cours, puisque si le référé « en urgence » a été rejeté en mai, l'affaire reste en appel sur le fond devant le Conseil d'État) à propos de cette exclusivité, Eurosport était historiquement associée au câble depuis longtemps et elle a compté dans le choix de bon nombre d'abonnés, notamment pour l'excellent débit HD que le câble lui accordait. Ainsi nous les abonnés sommes totalement pris de cours dans la coupure violente de cette chaîne visiblement non aménagée :


  • Numericable a même continué, a posteriori, à envoyer des e-mails promotionnels qui proposent encore Eurosport dans un bouquet spécial sports ;
  • CanalSat n'a pas mis en place son bouquet optionnel chez Numericable (comme cela a été fait chez les fournisseurs ADSL) rendant cette chaîne totalement inaccessible, seulement via notre fournisseur.
Ce que nous aimerions, c'est donc un peu de considération pour les clients de la part des 2 protagonistes dans ce monde de fous, et voir une solution de compromis (au moins le temps que la justice rende son verdict dans ce dossier) pour permettre rapidement de retrouver cette chaîne diffusée.

Oui !


Sur la forme, encore un bras de fer entre notre fournisseur avec un de ses partenaires... où il a hélas souvent la détestable habitude de laisser ses abonnés pris en otages demeurer les dindons de la farce.


Sur le fond, (sans revenir sur la pertinence des exclusivités qui existent en France), certains estiment que le jugement en appel devant le Conseil d'État a peut-être des chances d'aboutir en faveur de Numericable : en première instance par l'Autorité de la concurrence, l'argument qui semble avoir fait perdre ces chaînes est que la récente union Numericable + SFR ne permettait plus de distinguer les câblés des autres abonnés de l'ensemble. Ainsi il ne serait plus possible de leur faire bénéficier de l'accès octroyé auparavant, par exception des autres diffusions (satellite, ADSL, etc.) aux chaînes pour lesquelles CanalSat a obtenu l'exclusivité, exception faite du câble jusqu'à présent. Or entre-temps Numericable a savamment distingué en 2 factures la partie internet de la partie télévision, peut-être pour démontrer qu'ils peuvent très bien gérer à part la facturation télé des abonnés issus du câble par rapport à ceux issus de l'ADSL...


Une fois encore, nous ne faisons tous qu'échafauder des suppositions, laissés dans l'incompréhension faute de communication officielle des deux parties.

Il y a même une pétition qui vient de s'ouvrir aujourd'hui sur le sujet : voir ici.

Par contre ce qui va se passer c'est que bcp des abonnés NC se tourneront vers beIN Sports et je ne pense pas que Discovery ait prévu ça. Alors si c'était pour gagner des abonnés CanalSat, c'est pas la bonne solution. Ils vont surtout se mettre des clients à dos qui vont les boycotter pour ce traitement. À bon entendeur !!!
e.

Un élément « discret » au CSA mais qui ne va sans doute pas dans le sens que nous espérions :

http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000031249918
Quoique, est-ce de la diplomatie ?

Les férus de juridique pourront peut-être nous expliquer...

Et désormais disparition de l'écran d'annonce sur le canal d'Eurosport promettant que prochainement il y aurait un programme de remplacement.

Pas vraiment bon signe... abandon de la promesse ???

Le bouquet SFR Sport dévoilé fin avril, soit un peu plus de 6 mois plus tard, représente peut-être cette réponse annoncée ? Constitué de 5 chaînes (avec 13 canaux ?), mélange de créations (actives mi-août) et de reprises (actives début juin) des chaînes MCS et Kombat Sport que possédait déjà la maison mère du groupe :

Notons que MCS Tennis perdure sur son propre canal.



Et évidemment, cela alimente la guéguerre avec le groupe Canal : ce dernier attaque en justice et l'autre réagit...


Finalement le groupe SFR (via sa maison mère Altice) arrête le 3/01/2017 deux chaînes sportives qu'ils éditaient :

  • MCS Tennis, dont les contenus se joindront à SFR Sport 2
  • UFC Premium, dont les contenus d'Ultimate Fighting Championship se retrouveront sur SFR Sport 5

Même si la difficile situation des chaînes qui partent (ou arrivent) continue, SFR renforce son offre SFR sport à partir du 1er février 2018 en ajoutant une 6e chaîne (SFR sport 4, tout en conservant SFR sport 4K) : lire cette annonce par exemple.


L'été 2018 aura été celui de la révolution du bouquet sportif de SFR !

  • Le 2 juillet la série de chaînes SFR Sport est renommée RMC Sport (et dans l'affaire disparait SFR Sport 4, la nouvelle-née de février 2018, issue de la séparation omnisports / sports extrêmes, lire ici). 
  • Puis le 8 août BFM Sport devient RMC Sport News.

  • RMC Sport 1 : spécialisée en football européen
  • RMC Sport 2 : spécialisée en basket, athlétisme et rugby anglais
  • RMC Sport 3 : spécialisée en équitation et sports extrêmes
  • RMC Sport 4 : spécialisée en boxe et sports de combat
  • RMC Sport News : spécialisée en info sportive et opinion
  • RMC Sport UHD : chaîne de sport 100 % 4K

Dans le même temps apparaissent des déclinaisons non premium de ces chaînes : RMC Sport Access 1,2,3,4 destinées aux anciens abonnés SFR Sport qui n'ont pas pris l'option payante SFR Sport Europe, pour l'accès à la Ligue Europa et la Ligue des Champions acquises l'an dernier auprès de l'UEFA et diffusées à partir de la saison 2018-2019 seulement sur RMC Sport.

En résumé, extrait de la documentation SFR :

Maintenant c'est au tour de quelques chaînes Disney « exclusives CanalSat » de disparaître au 1er janvier 2016...

Une erreur stratégique selon certains, bien résumée ici.



Vite, que le câble fasse quelque chose !

Le groupe Numericable-SFR n'a pas encore jeté l'éponge :

  1. outre l'appel en cours devant le Conseil d'État à propos de la décision sur l'exclusivité,
  2. il vient de saisir l'Autorité de la concurrence pour contester les modalités de distribution du groupe Canal.

Pendant ce temps, Canal poursuit sa stratégie d'assèchement des chaines disponibles chez son concurrent Numericable-SFR :

Hélas, comme le rapporteur du conseil d'état le laissait entendre il y a 2 semaines, la décision du conseil d'état vient donc de confirmer la décision initiale de l'Autorité de la concurrence qui a fait perdre au câble son droit d'exception sur les chaînes exclusives (lire ici ou ) constatant :

  • « la fusion des plateformes de Numericable et de SFR » comme l'avait indiqué le groupe Canal
  • « les droits exclusifs de diffusion sur la plateforme câblée de Numericable sont donc désormais sans objet »

Terminé le principe du "must carry" sur le câble (c'est-à-dire d'y proposer tous les contenus disponibles ailleurs).

Ce n'est pas rassurant pour les abonnés du groupe Numericable-SFR.

Nous attendons de voir la réaction...

Reste le dernier obstacle gênant Canal (normalement jusqu'en juillet 2017, cf. plus haut) : l'interdiction d'avoir une exclusivité totale sur chaine Premium, protégeant « un peu » les concurrents, et qui ennuie donc sa démarche actuelle de concentration des meilleurs contenus.

Le groupe Canal s'est donc empressé de demander sa levée dans le cadre de son partenariat avec beIN (lire ici)...

(réponse en avril !)

La réponse de l'Autorité de la concurrence d'ici fin mai : lire ici

La décision de l'autorité de la concurrence reportée : mi-juin (lire ici ou ),

avec une négociation qui semble délicate (lire ici).

Finalement, l'autorité de la concurrence refuse l'alliance beIN - Canal (lire ici ou ) : elle propose un réexamen dans un an une fois le cadre mieux clarifié.

Pendant que nous attendons l'issue claire de la prise d'exclusivité de beIN par Canal, d'autres chaînes font le chemin inverse et quittent les sirènes de l'exclusivité CanalSat (voir ici pour des chaines jeunesse comme Canal J ou TiJi).

Sans doute que tout ce chambardement va finir par se tasser, avec simplement de nouveaux équilibres (des chaînes qui rentrent, des chaines qui sortent...)

Espérons que ces équilibres futurs n'oscillent pas trop souvent comme maintenant, et convergent vers une situation équitable.

Même si l'alliance exclusive entre beIN et Canal a été repoussée, l'hémorragie de chaînes continue au fil des fins de contrats de diffusion chez NC-SFR qui deviennent véritablement des exclusivités pour Canal. Depuis début juillet c'est au tour de Planète+, Planète+ A&E, Comédie+ et Infosport+ :



P.S. Et on nous annonce que les prochaines à suivre le même chemin seront Piwi+ et Télétoon+


Pendant ce temps, free ajoute une cinquantaine de chaînes de Canal (bouquet Panorama) pour seulement 2 euros de plus !!! (et au passage propose ainsi bon nombre de celles qui disparaissent chez Numericable)...

La bataille de concurrence ne faiblit pas vraiment entre Altice et Vivendi (via leurs entités respectives Numericable-SFR et Canal), mais cette fois les pertes de chaînes vont dans l'autre sens : Numericable-SFR récupère l'exclusivité de pas mal de chaînes du groupe Discovery (Discovery Channel, Discovery Science, Discovery Investigation et Discovery Family) et du groupe NBCUniversal (Syfy, 13ème Rue, E! Entertainment...)


Peut-être que finalement, un temps d'accalmie et de partage reviendra entre ces 2 concurrents, comme il n'y a pas si longtemps quand toutes ces chaînes étaient disponibles de part et d'autre.


Hélas, au fil des fins de contrats, d'autres chaînes disparaissent de chez Numericable-SFR pour devenir des exclusivités chez Canal. Ainsi Piwi+ et Télétoon+ (avec son second canal Télétoon+1) partiront à partir du 3 janvier 2017.

Vers un début de fin des hostilités ? ;-)

En tout cas le « partage de chaines »  semble de nouveau repartir à la hausse, plutôt que l'accaparement exclusif chacun pour soi, puisque le PDG d'Orange déclare aujourd'hui dans Libération :

  • qu'Orange espère bien trouver un accord pour diffuser le bouquet SFR Sport à la rentrée prochaine
  • que d'ailleurs ce bouquet va changer de nom (mais il ne fait pas fuiter l'info)

Et Bouygues semble prendre le même chemin (lire ici).

Encore des chaînes qui vont progressivement quitter le navire pour devenir des exclusivités du groupe Canal (annoncé ici, et aussi ) : National Geographic, Nat Geo Wild et voyage.

Et hélas, si chez les autres FAI sur technologie FTTH ou ADSL, il y a des solutions de repli en s'abonnant alors à ces chaînes directement via des bouquets de Canal, sur le câble il n'y a toujours aucune distribution des bouquets de Canal : ces chaînes deviendront totalement inaccessibles... 

Bref, le sujet initial de cette discussion est toujours autant d'actualité : nous attendons un accord entre Numericable-SFR et Canal pour que "La TV by Numericable" permette à nouveau d'accéder aux contenus devenus exclusivité de Canal, pour lesquels des solutions de distribution chez les autres FAI ont été trouvées.

P.S. Un an plus tard, les droits Numericable-SFR sont arrivés à échéance et un courriel aux abonnés leur annonce l'indisponibilité de ces chaînes à partir du 30/06/2019. Un service illimité de documentaires à la demande « Espace découverte, Humanity » est mis en place en compensation, mais il est bien décevant...

Completed

Après environ 3 ans et demi, enfin ça y est ! 

Canal et Numericable-SFR ont trouvé un accord (annoncé ici, ou ) et nous pouvons à nouveau souscrire aux chaînes que nous avions perdues sur le câble (Eurosport, Disney Cinema, ... : cf. des tentatives de recenser les pertes ici ou ).
Évidemment, comme Canal en a acquis l'exclusivité à prix d'or, il faudra passer à la caisse et payer (chez eux) un bouquet de chaînes pour les retrouver.

En ne comptant que les « exclusivités Canal », que SFR ne propose donc pas déjà aussi de son côté, c'est une trentaine de chaînes qui viennent s'ajouter aux disponibilités sur nos box ! Certaines sont mêmes des nouveautés jamais eues auparavant comme :

  

Cette trentaine de chaînes n'est pas totalement à la carte, mais elles se retrouvent (par exemple) au sein de packs thématiques plus vastes de Canal (regroupant une multitude de chaînes, dont bon nombre aussi disponibles chez SFR) :

(cliquer sur les logos des chaînes pour agrandir le détail)

Vu ces nombreuses chaînes en commun entre offres SFR et offres Canal, c'est au client de se choisir les meilleures combinaisons. Notons qu'actuellement, ces packs thématiques intègrent tous LeKiosk (un portail de presse numérique).